Hong Kong : Carrie Lam tente de renouer le contact avec la population en participant à une réunion publique

La plupart des dirigeants sont élus par le peuple. Une fois au pouvoir, les décisions prises par ces dirigeants ne conviennent pas toujours au peuple. Soucieux du devenir de la nation, certains s’organisent pour manifester leur désapprobation. Il s’en suit parfois des violences qui opposent les manifestants à la police républicaine. C’est d’ailleurs ce qui se passe à Hong Kong. Il revient, dans ce cas, aux dirigeants de prendre les dispositions nécessaires pour apaiser les tensions.

Une démarche louable

Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, chef de l’exécutif de Hong Kong, a décidé de rencontrer la population hongkongaise pour entamer le dialogue. Elle s’est adressée aux manifestants en disant que les mouvements qui ont lieu depuis deux mois la poussent dans « un abîme ». Le chef de l’exécutif, soucieux du devenir de la nation face à cette crise, rappelle ses citoyens à l’ordre. Pour elle, c’est le moment de discuter pour trouver un terrain d’entente. Un appel à la discussion est prévu pour jeudi soir dans le but de calmer les tensions.

En effet, les manifestants se seraient révoltés pour réclamer le rétablissement des libertés en situation de recul. Depuis plus de deux mois, ces personnes manifestent contre une loi qui va priver la population hongkongaise du droit aux manifestations. Quelques heures avant le début du dialogue, Carrie Lam s’est exprimée sur les réseaux sociaux en ces termes : « je crois que nous avons un objectif commun ». Une déclaration faite dans le but de réconcilier les parties opposantes.

L’espoir de retombées positives

Cet échange avec les manifestants fut un premier pas dans les négociations entreprises par le chef de l’exécutif. Elle a ensuite annoncé que le projet de loi qui soulève tant de frustration sera abandonné. Cependant, les manifestants arrêtés ne sont pas encore relâchés. Loin d’être satisfaite, la foule n’a pas encore abandonné l’idée de recommencer les manifestations.

Image à la une par l’AFP : Une manifestante se précipite devant le cortège de Carrie Lam Cheng Yuet-ngor à son arrivée à l’événement.