Jadis, quand les joueurs de foot s’apprêtaient à disputer un match, cette rencontre dépassait largement le contexte sportif, car le but essentiel était de défendre avant tout ses couleurs.

À cette époque, la notion de couleurs faussait référence à un concept qui allait au-delà d’une simple notion relative aux couleurs, images ou motifs qui se trouvaient sur un maillot de foot. Ces couleurs témoignaient surtout de l’histoire d’un quartier, d’une ville ou d’un pays.

De plus, les joueurs de foot d’une équipe s’identifier pleinement dans l’identité de leur groupe social et sportif. Et ils devaient véhiculer au mieux leurs valeurs, en défendant leurs couleurs, leur honneur et l’emblème de l’équipe.

Comment gagner son match de foot avant même de le jouer ?

Il est avéré que certaines couleurs comme le rouge, peuvent avoir un effet psychologique sur les joueurs de foot. Ces derniers peuvent se sentir plus forts et invincibles rien qu’en jouant en rouge.

En effet, cette couleur est associée à celle du diable, et des grandes équipes ont construit leur légende autour de ça. Comme le grand club anglais de Manchester United, où ses joueurs sont surnommés les diables rouges.

Le vert aussi est une couleur qui est devenue une marque marketing utilisée pour entretenir la légende d’un club. À l’image, par exemple, de l’équipe de Saint-Etienne qui est plus connue par « les verts ». Sans oublier le surnom de l’ange vert donné à Dominique Rocheteau, l’une de ses grandes stars de l’époque.

De plus, certains équipementiers sportifs proposent, à la demande de grands clubs comme la Juventus de Turin, des maillots de foot avec des couleurs qui font référence à la notion de guerre et de combat, comme le vert militaire ou couleur camouflage.

Par le biais de ce choix des couleurs, l’équipe qui porte ce maillot veut passer un message d’intimidation à l’équipe adverse, en tentant de faire peur à ses joueurs pour avoir un ascendant psychologique en leur faveur. Un détail qui pourrait influer sur le résultat final du match.

Vendez plus de maillots en choisissant les bonnes couleurs

Aujourd’hui, le football moderne est étroitement associé à l’argent et à la manne financière que génère le sport roi. En effet, l’une des principales entrées d’argent pour les clubs de foot provient de la vente de ses maillots, à l’instar de boutiques en ligne dédiées à ces produits tels que defoot.fr.

Le poste de responsable marketing/webmarketing est devenu une fonction vitale et importante dans l’organigramme de tout club sportif qui se respecte. La mission de ce service est de vendre l’image du club à travers, notamment, la vente de maillots aux couleurs du club.

Chaque équipe de foot ou association sportive choisit, au moment de sa création, ses couleurs en fonction de son propre histoire et de son identité. Or, on observe aujourd’hui un nouveau phénomène, qui est celui de la multiplication des couleurs et des maillots pour un même et seul club.

À titre d’exemple, un grand club comme le Real de Madrid, arbore un troisième maillot avec des couleurs totalement étrangères aux couleurs initiales du club, qui sont le blanc, le bleu et le violet.

Ces couleurs varient chaque année, une fois en vert, une autre en noir, en rouge et même en rose. Le choix porté sur ces couleurs vives n’est pas fortuit, mais il est longuement réfléchi et validé par des professionnels. Car, pour favoriser la vente des maillots du club, à travers le monde, en général et la vente en ligne en particulier. Les marketeurs misent sur une technique bien connue en marketing et en webmarketing, qui est de jouer sur l’impact positif des couleurs sur le comportement d’achat des consommateurs.

Le but est d’attirer d’abord l’attention des internautes sur le produit, afin de les inciter ensuite à cliquer sur le lien et accéder au site, pour qu’ils finalisent enfin leur processus de conversion en achetant le maillot sur la boutique en ligne.