Dès que l’on entend “Hakuna Matata”, on imagine directement un suricate et un phacochère chanter “Hakuna Matata, mais quelle phrase magnifique, Hakuna Matata, quel chant fantastique ! Ces mots signifient que tu vivras ta vie, sans aucun souci, philosophie !”. Maintenant que vous avez bien la chanson en tête, nous allons pouvoir vous expliquer d’où vient l’expression “Hakuna Matata”, car non, elle n’a pas vu le jour grâce aux auteurs du Roi Lion.

Hakuna Matata, une expression qui vient d’Afrique

L’histoire raconte que l’expression “Hakuna Matata” proviendrait d’une langue ancienne. Il y a fort longtemps les habitants vivant aux environ de la Tanzanie, en Afrique de l’Est, parlaient le swahili. Une langue que très peu de personnes continuent de pratiquer, mais qui a réussi à laisser quelques traces dans de nombreux dialectes. Seul certains habitants de la Tanzanie parlent encore le swahili de la forme la plus pure.

En Tanzanie, pour dire “il n’y a pas de problème”, on dit “Matatizo hakuna”. Une expression proche d'”Hakuna Matata”, mais qui n’est, tout de même, pas exactement la même. Il est possible, des rumeurs courts à ce sujet, que les régions swahilophones aient modifié l’expression afin qu’elle soit plus simple à prononcer. Toutefois, le doute plane. La Tanzanie souhaite conserver le swahili ancien, modifier ainsi une expression ne fait pas partie de ses coutumes. Ce sont peut-être les voisins, les habitants du Kenya qui ont modifié cette expression. Il est vrai que dans ce pays, l’expression “Hakuna Matata” est très utilisée.

Une philosophie inventée par les créateurs du Roi Lion ?

À quel moment peut-on affirmer qu’une pensée est une philosophie ? Dans le Roi Lion, Timon et Pumba chantent “sans aucun souci, philosophiiiiiie, Hakuna Matata”. L’objectif de cette musique, dans le film, est de donner espoir et d’enseigner une nouvelle manière de vivre à Simba qui vient de quitter sa tribu. Exagérée par les auteurs du Roi Lion, il est, tout de même, simple de comprendre qu’ils ont voulu utiliser cette expression pour transmettre une philosophie épicurienne aux téléspectateurs. Entre “Hakuna Matata” et Carpe Diem, il n’y a qu’un pas.

Ce film, connu dans le monde entier, intègre donc la philosophie épicurienne à une histoire se passant en Afrique, au milieu de la savane. En mélangeant ces deux cultures, les auteurs ont réussi à créer un réel engouement de la part de centaines de millions de spectateurs. Aujourd’hui, l’expression “Hakuna Matata” est populaire en Afrique, mais aussi en Europe, en Amérique, et même en Asie. Disney a réussi à populariser cette expression dans le monde entier et peut-être même, à en faire une vraie philosophie.

La chanson Hakuna Matata, une reprise de Boney M

Les fans de Boney M savent peut-être de quelle chanson on parle. En 1983, le groupe Boney M a sorti la chanson Jambo Bwana, une chanson dans laquelle on entend plusieurs fois pendant le refrain l’expression “Hakuna Matata”. Alors la chanson du film le Roi Lion est-elle une reprise de cette chanson ? Il faut savoir que cette chanson de Boney M est déjà une reprise, une reprise d’une chanson du groupe Them Mushroom originaire du Kenya. L’origine de ce groupe explique la présence de l’expression. Au Kenya, elle est très utilisée et de nombreuses chansons invitent à oublier ses soucis et profiter de l’instant présent.

Lorsqu’on écoute la musique phare de Disney et la musique de Boney M, outre la présence de l’expression et l’envie de profiter de la vie, on ne trouve aucune autre similarité. Il est donc difficile de conclure, si une musique est une reprise de l’autre, si les auteurs-compositeurs se sont inspirés ou bien si c’est une coïncidence, juste deux chansons qui abordent le même sujet, de la même manière.

L’expression est devenue une marque déposée par Disney

Aujourd’hui, cette expression a clairement perdu de son authenticité. Dès qu’on l’utilise, on pense bien sur au Roi Lion, ce film d’animation qui a pendant longtemps été considéré comme le plus gros succès de tous les temps. Disney a profité de ce succès pour déposer la marque “Hakuna Matata”. En déposant cette marque en 2003, Disney souhaite percevoir des royalties. Dès qu’une société veut imprimer cette expression sur un vêtement, elle doit en amont demander l’accord et payer une licence à Disney. Une action très critiquée !

En choisissant de déposer cette phrase en tant que marque, la firme américaine n’a pas songé aux personnes parlant couramment la langue et utilisant les termes hakuna matata quotidiennement. Cela a engendré de nombreuses critiques. Une pétition a d’ailleurs été diffusée. Shelton Mpala, militant canado-zimbabwéen, est à l’origine de cette pétition. Il a décidé de la créer afin de dénoncer l’appropriation colonialiste et l’exploitation culturelle. Il a réussi à récolter plusieurs dizaines de milliers de signatures, mais cela n’a rien changé.