Face au danger que représente le réchauffement climatique, l’on assiste à une forte mobilisation autour d’activités et créations écologiques. Aujourd’hui, même l’électroménager est tourné vers le changement de sorte à préserver les ressources naturelles et donc l’environnement.

L’éco-conception

La fabrication d’appareils écolo est un processus qui doit commencer dès la conception. Des sites tels que lesitedelapiece.com proposent une large gamme de pièces détachées et des fabricants se sont engagés dans la recherche et l’investissement. Et ce, dans le but de :

  • faciliter le démantèlement 
  • réduire le nombre de pièces
  • sélectionner des matériaux et composants plus ‘‘écologiques’’.

L’éco-conception est dorénavant un enjeu industriel majeur. Jean-Jacques Blanc, 1er Vice-Président du GIFAM (Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils d’équipement Ménager) a fait des déclarations dans ce sens. Il a pris l’exemple du lave-linge qui i y a quelques années encore comportait une dizaine de pièces au niveau de son socle, alors qu’aujourd’hui il n’y en a qu’une seule.

Sans oublier le fait que le tri des matériaux post-broyage est simplifié et qu’il en est de même pour le recyclage. Pour que tout ce travail soit efficace, il faut un réseau performant de collecte et de traitement des appareils électriques et électroniques endommagés.

Le recyclage des appareils

Actuellement l’équivalent de 20 % du poids des matériaux utilisés pour la fabrication de nouveaux appareils est recyclé sous différentes formes. Soit pour la fabrication de nouveaux appareils, soit pour d’autres utilisations.
Pour sensibiliser les consommateurs à l’éco-conception et à l’utilité du recyclage, des campagnes didactiques sont faites. Elles portent sur le recyclage et le devenir des composants des appareils électroménagers usagés suivants :

  • aspirateur,
  • fer à repasser,
  • cafetière filtre,
  • lave-linge et
  • le réfrigérateur.

Des produits durables, réparables et consommant moins

Il est nécessaire de fabriquer des appareils dont l’intérieur est accessible. Pour qu’ils puissent être démontés et remontés par le consommateur. Car, la majorité des pannes de l’électroménager provient d’un mauvais entretien. Un indice de réparabilité, avec dix critères, verra le jour à partir du 1er janvier 2021.

La consommation en énergie de l’électroménager est en général connue sauf celle du petit électroménager. L’on devrait remédier à cela et réduire leur consommation en énergie.