Le système de la roue des couleurs est à connaître avant de s’adonner à la peinture. En associant trois couleurs primaires, il est possible d’obtenir un panel vaste et varié de nuances. Si certaines sont plus faciles à réaliser, d’autres sont, en revanche, plus difficiles à obtenir. Bien souvent, le marron suscite des interrogations pour les néophytes en la matière. Savez-vous comment obtenir cette couleur ?

La peinture, un art qui permet de s’exprimer autrement

La peinture est considérée aujourd’hui comme le moyen le plus expressif des arts plastiques. En s’inspirant de notre environnement ou de leur imagination, les peintres peuvent s’exprimer librement et traduire l’ensemble des conceptions de l’esprit via la peinture. Les formes et les couleurs prennent alors vie sur une surface unie, telle que le papier ou une toile.

Comment obtenir du marron ?

Plusieurs alternatives existent pour obtenir du marron. Que ce soit en mélangeant deux couleurs, trois couleurs ou toutes les couleurs, le marron peut être obtenu de différentes manières. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Avec deux couleurs :

Il est possible d’obtenir un beau marron chocolat à partir du bleu et de l’orange. Pour ce faire, il faudra verser le bleu dans l’orange, et non le contraire. S’agissant du dosage, la quantité de bleu ne doit pas excéder les 10 % de la préparation. Plus la quantité de bleu sera conséquente, plus le marron obtenu sera sombre. Pour obtenir un marron plutôt acajou, il faudra mélanger du rouge et du vert. Il faudra verser le rouge au vert, tout en veillant à ce qu’il n’y ait pas plus de 10 % de rouge dans le mélange par rapport au vert.

Pour un côté boueux, il faudra rajouter plus de rouge. À l’inverse, pour obtenir un marron plus clair, plus de rouge sera nécessaire. Pour faire un marron qui tire vers le violet, il faudra mélanger du jaune et du violet. Le jaune devra être ajouté au violet, et ce, en faible quantité. Plus il y a aura de jaune, plus le marron sera clair.

Avec trois couleurs :

Grâce à trois couleurs primaires, le jaune, le rouge et le bleu, il est possible d’obtenir plusieurs nuances de marron. En mélangeant ces couleurs à quantité égale, cela permettra d’obtenir un marron classique. Pour ajuster les nuances, il faudra ajouter une ou deux couleurs dans le mélange. Globalement, le bleu et le rouge assombrissent le marron en apportant des reflets. En ajoutant du jaune, cela permettra d’éclaircir le marron. Certaines couleurs très convoitées en peintures telles que le beige peuvent notamment être obtenues facilement.

Comment obtenir d’autres couleurs particulières ?

Pour obtenir un beige sable, il faudra du blanc et une très faible quantité de jaune. Pour un beige « peau », du rouge, du jaune et une pointe de bleu, sont nécessaires. Le rouge et le jaune sont les deux couleurs dominantes. Pour obtenir un beige foncé, il faut ajouter une touche de marron à une base de peinture blanche et jaune. Pour obtenir de l’ocre jaune, il faudra mélanger les couleurs primaires (jaune, rouge et bleu) et ajouter une touche de blanc.  Selon le dosage, la couleur sera plus ou moins intense. Pour avoir un jaune moutard, du rouge et du jaune en quantité égale permettront d’y parvenir.

Il faudra mélanger ces deux couleurs jusqu’à obtenir de l’orange. Par la suite, il faudra ajouter du jaune par-dessus cet orange, et ce, en quantité équivalente. Pour nuancer le jaune moutarde, il faudra ajouter du jaune pour éclaircir le jaune moutarde ou ajouter de l’orange pour assombrir celui-ci. Pour avoir un joli corail, du rose devra être ajouté à l’orange. Si certaines couleurs sont plus faciles à obtenir, d’autres sont en revanche plus difficiles à obtenir. Avant de s’y atteler, il faut savoir qu’il faudra associer les mêmes quantités de bleu et de rouge.

Cette technique permet d’avoir une couleur pourpre “de base” qui pourra être affinée par la suite. Pour créer une nuance plus claire et qui tire vers le violet, il faudra ajouter une touche de blanc. Pour réaliser un pourpre léger, il faudra mélanger du rose avec du bleu ou du rouge et du violet. Pour créer la couleur champagne, il faudra préparer le mélange de peinture d’ocre jaune. Une petite quantité de jaune et d’ocre jaune devront être mélangée à du blanc.

Toutefois, il faudra faire attention aux quantités. Il est toujours mieux d’ajouter de la peinture petit à petit, plutôt que trop d’un coup. Avec un peu de patience, une belle couleur champagne apparaîtra progressivement. Aussi intense qu’envoûtante, la couleur indigo s’obtient en mélangeant du bleu et du violet. Pour obtenir du turquoise, il faudra mélanger du bleu et du vert. Le ratio sera 2:1 pour avoir un turquoise vif. Pour l’éclaircir, il faudra ajouter une touche de blanc en base. Il est aussi possible d’ajouter du jaune du bleu, tout en suivant un mélange de 1 pour 5 ou de 1 pour 6.