Catégories
Blog

Rectangle d’or en photographie : mieux comprendre le concept

Pour la plupart des amateurs de photographie, le rectangle d’or n’est pas une notion inconnue. Encore appelée spirale d’or, elle est la résultante de la proportion divine. Elle constitue l’une des règles qu’il faut connaître en tant que débutant en photographie. Découvrez dans les prochaines lignes en quoi consiste ce concept.

Qu’est-ce que le rectangle d’or ?

Cette notion a vu le jour depuis l’époque des mathématiciens grecs. Elle se base sur un nombre irrationnel qui réunit deux segments d’une même droite et qui divise l’espace en une image agréable. Ces dimensions mathématiques ont alors pris le nom de « nombre d’or », « proportion divine » ou encore « proportion dorée ». Ce nombre d’or étant en fait le résultat de la somme des côtés a et b d’un rectangle. Le but est d’obtenir dans ce rectangle, une spirale d’or, générée par un assemblage de carrés, dont la taille correspond à la somme. C’est-à-dire que le rectangle est considéré comme parfait, donc un rectangle d’or, si la somme de a et b correspond à la proportion dorée qui est égale à la valeur de Phi (ϕ).

Comment faire des photos en appliquant le rectangle d’or ?

Pour être certain de l’appliquer en photographie, il faut d’abord régler un problème : le format. La plupart des capteurs d’appareils photos sont pourvus du format 35 mm chimiques, ce qui crée un format d’image de 3 : 2. Or, le résultat du format avec le rectangle d’or est 1 : 5. Pour pouvoir l’appliquer sur une photo, la solution est de recadrer l’image, ou de la recomposer pour obtenir un résultat parfait. L’important est de retenir que pour réussir votre photo, vous n’avez pas besoin d’appliquer la règle à la perfection. Une fois qu’il y a une ébauche de la spirale d’or, votre image sera harmonieuse sans que vous n’ayez atteint exactement le nombre Phi.

Avec une bonne maîtrise de cette règle, vous pourrez améliorer la précision et le format de vos photographies.