Côté fêlée : comment la repérer et la soigner ?

Vous faites une mauvaise chute, une côte fêlée. Vous recevez un mauvais coup, une côte fêlée. Vous éternuez un peu trop fort, une côte fêlée. Les côtes sont fragiles, il faut en prendre soin. Lorsqu’elles sont fêlées, vous pouvez ressentir une douleur intense en faisant certains gestes. Si vous ne prenez pas au sérieux cette fracture très vite, cela peut s’aggraver. Il est donc conseillé, dès qu’une douleur apparaît au niveau des côtes, de prendre rendez-vous chez le médecin.

Comment savoir si on a une côte fêlée ?

Une personne avec une côte fêlée ne se pose même pas la question. Une côte fêlée se fait vite ressentir. C’est rare, mais ça arrive, que certaines personnes ne ressentent aucune douleur. La majorité du temps, lorsqu’on se retrouve avec une fracture aux côtes, on ressent une douleur, souvent intense, à chaque mouvement, à chaque effort.

Qu’est-ce qu’une côte fêlée ? Il s’agit d’une fracture superficielle subit par une de vos côtes. Même si elle est superficielle, il ne faut pas prendre cette fracture, et surtout cette douleur, à la légère. Une fracture mal guérie peut devenir un réel handicap dans la vie de tous les jours et s’aggraver au fil des mois et des années. Vous pouvez détecter une côte fêlée seulement via la douleur ressentie. Cette douleur va s’accentuer lorsque vous allez respirer profondément, tousser ou bien vous déplacer.

Vous n’avez pas de côte cassée, soyez rassuré. Une côte cassée inclus une douleur insupportable et un déplacement impossible. Une fêlure ressemble plutôt à une craquelure. Il suffit d’une radio afin d’être certain du diagnostic. Sur cette radio, vous allez pouvoir admirer votre fêlure, un trait présent sur votre os. Plus ce trait est grand et plus la guérison sera longue.

Comment peut-on se fêler une côte ?

Souvent, on se dit que le corps humain est fragile, mais que certaines parties sont, en quelque sorte, intouchables. Les côtes semblent intouchables. Pourtant, lorsqu’on passe nos mains dessus et qu’on appuie très légèrement, on voit bien que ce n’est pas l’élément le plus solide de notre corps.

Il est courant qu’une côte soit fêlée suite à une chute ou un choc violent. Durant un accident de voiture, par exemple, un choc violent peut vous appuyer sur les côtes et produire ce phénomène. Si vous tombez en faisant du ski, ou même juste dans les escaliers, une douleur peut apparaître et vous indiquer une craquelure. Cette douleur peut se faire ressentir sur le coup ou bien quelques jours plus tard.

Parfois, on peut se fêler une partie de notre corps sans s’en rendre compte. Les côtes sont les spécialistes pour ça. Discrètement, pendant un éternuement un peu violent ou une quinte de toux, elles vont se craqueler et vous allez ressentir au moment-T ou bien quelques heures plus tard, une vive douleur. Cela peut arriver fréquemment chez les personnes ayant une ossature déjà fragilisée ou bien une côte fêlée mal guérie.

Les déménageurs professionnels sont, au début de leur activité, très souvent confrontés à des craquelures de côtes. Cela est totalement normal, étant donné toutes les charges lourdes que ces personnes doivent porter dans une journée. En tant que particulier, si vous êtes amené à porter des charges lourdes, pour un déménagement par exemple, faites très attention à ne pas porter une charge trop lourde pour votre force. Si c’est le cas, n’hésitez surtout pas à demander de l’aide à votre entourage.

Comment soigner une fêlure ?

Est-ce réellement possible de soigner une côte fêlée ? Oui et non. Bien sûr que votre corps va guérir, mais malheureusement vous n’allez pas pouvoir faire grand-chose pour que cette guérison s’accélère. Vous pouvez tout de même faire en sorte qu’elle se passe bien et surtout, que le temps de guérison ne s’allonge pas. Comment ? En vous reposant !

Après une visite chez le médecin et un diagnostic posé, vous allez devoir prendre du temps pour vous, éviter les mouvements brusques, les charges lourdes et les efforts physiques. Des antalgiques vont sûrement vous être prescrit afin de soulager votre douleur. Ne pensez pas que vous êtes guéris parce que n’avez plus la même douleur qu’avant, ce sont seulement les médicaments qui font effet.

Pour reprendre les activités sportives ou autres, il faudra y aller en douceur afin d’être sûr que vos côtes soient à nouveau en bonne santé. Si vous faites de la boxe, pensez à bien vous échauffer et à enfiler un plastron pour les premiers entraînements. Pour les sports d’hiver, comme le ski, choisissez des équipements adaptés et protégez au maximum vos côtes, idem pour les sports automobiles.

Derniers Articles

Articles similaires

Rectangle d’or en photographie : mieux comprendre le concept

Pour la plupart des amateurs de photographie, le rectangle d’or n’est pas une notion inconnue. Encore appelée spirale d’or, elle est la résultante de la proportion divine. Elle constitue l’une des règles qu’il faut...

Mieux connaître le lens flare pour mieux l’éviter

Les aberrations optiques sont considérées dans le monde de la photographie comme des défauts. Parmi eux, le Lens Flare est considéré par certains, comme une imperfection qui peut être corrigée. Quel est donc ce halo...

Pourquoi tout bon photographe doit-il maîtriser l’hyperfocale ?

Dans de nombreux métiers, il existe des aspects techniques à maîtriser par le professionnel. En photographie par exemple, l’hyperfocale est une notion essentielle. En avez-vous déjà entendu parler ? Savez-vous pourquoi il est important...

Création de l’arrière-plan parfait : comment s’y prendre ?

L’on pense souvent que faire une belle photo est une affaire simple. Ce n’est pas toujours vrai. La photographie, dans son ensemble, est un art. Et comme tout art qui se respecte, elle requiert...

Avec quel matériel faire de la photo HDR ?

L’appareil utilisé, ou la qualité de l’image sont de petits points très importants à ne pas négliger en tant que chasseur d’images. Telle une passion, la photographie se doit d’être réalisée avec les meilleurs...