Marcher pieds nus chez soi : bonne ou mauvaise idée ?

Avec la crise sanitaire, vous êtes quasiment toujours chez vous ? Vous ressentez le besoin de renouer avec la nature et marcher pieds nus vous fait de l’œil ? Si se balader les pieds déchaussés peut donner des idées de liberté, il peut tout de même y avoir des facteurs qui feraient plus de mal que de bien. Alors, marcher pieds nus, à faire ?

Les précautions à prendre pour marcher pieds nus

Le pied est à la base de notre corps et il est essentiel de bien le préserver. Plusieurs facteurs peuvent faire que la marche pieds nus ne vous fasse plus de mal que de bien. Par exemple, votre condition de santé, l’anatomie de votre pied et la qualité de l’extérieur où vous marchez. Soyez particulièrement attentifs si vous souhaitez vous adonner à la course à pied nu. Ce sport a été très populaire pendant quelque temps, mais doit être maîtrisé. Contrairement à ce qui était supposé, cette course risque davantage de fragiliser la voute plantaire ou peut forcer des fractures de stress.

Évidemment, chez vous, il est possible de vous imaginer que les risques sont moindres. Vous n’avez pas de gravier dans votre intérieur, de béton trop dur sur lequel vous casser le pied, mais il faut se détromper. Ce n’est pas parce que vous êtes dans le confort de votre domicile qu’il n’y a aucun risque à marcher pieds nus.

Vous pouvez marcher sur un corps étranger, vous cogner contre un meuble et vous fracturer l’orteil. En prime, votre pied n’est pas correctement soutenu. Vous pouvez à terme fragiliser vos tissus mous et créer une vulnérabilité à des problèmes de pieds. Dans ce cas, chez soi, l’idéal est tout de même d’avoir malgré tout de quoi protéger ses pieds. Rassurez-vous, il y a maintenant bien d’autres alternatives aux vieilles pantoufles. De nos jours, il est par exemple facile de trouver une paire de pantoufles originales et confortables sur une boutique de chaussons en ligne.

Pourquoi marcher pieds nus reste indispensable ?

C’est une action toute naturelle, qu’on soit enfant comme adulte. Il y a toujours une forme de satisfaction à poser votre pied nu dans de l’herbe, sur du sable chaud ou même du bois craquant. Cette pratique est même théorisée par certains spécialistes, qui mettent en avant la joie sensorielle que cela apporte.

La stimulation sensorielle est une des premières qu’on cherche à développer chez l’enfant : les réactions et les découvertes créent une forme de joie. Même adulte, vous conserverez ces réactions au plaisir qui découle du corps et des sens. Pensez à l’odorat satisfait par de bons parfums de fleurs, ce qui déclenche une onde de satisfaction.

L’idée est similaire avec le contact du pied et de la nature. La sensation sous le pied créera une petite vague de bonheur. Quand on se retrouve confinés chez soi, il est particulièrement agréable d’avoir ces élans de satisfaction grâce à ces petites actions. Peut-être alors vous êtes vous retrouvés dans votre jardin ou le parc à côté de votre domicile à marcher pieds nus sur les terrains d’herbe ou de sable.

Marcher pieds nus devient alors, d’une certaine façon, indispensable. C’est aussi un des seuls moyens de créer un contact direct et non extrême avec la nature, dont les bienfaits sont multiples sur vous. Anxiété liée à la crise, à votre travail ou votre situation personnelle : renouer avec la nature aura son poids bénéfique.

Fréquence, bienfaits : le développement du « earthing »

Cette théorie donne alors naissance au « earthing ». Ce concept se base sur un échange d’énergies entre votre corps et la Terre. Les deux entités sont chargées d’énergies, négatives comme positives. C’est par le contact direct que vous libérez vos électrons négatifs pour vous ressourcer des ondes bénéfiques de la terre.

Pour cela, pas besoin de marcher des heures. Asseyez-vous quelques minutes dans votre jardin, pieds nus dans la terre ou l’herbe, et renouez avec les ondes naturelles. Pour les plus sportifs ou les plus motivés, le « earthing » peut se pratiquer en marche à pied. Selon certains spécialistes, 80 minutes de marche pieds nus aideraient à fluidifier le sang et à relancer le métabolisme.

Ce système peut toutefois déplaire aux plus réfractaires aux énergies. Rassurez-vous, le bénéfice du « earthing » peut simplement se résumer au lien naturel et positif que vous nouez, en tant qu’humain, à la nature. C’est une théorie phare en architecture et environnementalisme : un homme au sein d’un alentour empli de naturel sera d’autant plus heureux.

Bien sûr, cet amour de la nature ne doit pas vous empêcher de faire attention à vos zones sensibles en les protégeant la majorité du temps. Lorsque vous testez la marche pieds nus, seulement, n’oubliez pas ensuite de réaliser un bain de pieds en eau tiède, par exemple, avec du gros sel ou des huiles essentielles. C’est primordial pour détendre les muscles, et cela s’associe parfaitement à un massage de la voûte plantaire. Ensuite, enfilez vos chaussons et retrouvez le confort de vos pantoufles pour le reste de votre journée, partie sur un bon pied.

Derniers Articles

Articles similaires

Rectangle d’or en photographie : mieux comprendre le concept

Pour la plupart des amateurs de photographie, le rectangle d’or n’est pas une notion inconnue. Encore appelée spirale d’or, elle est la résultante de la proportion divine. Elle constitue l’une des règles qu’il faut...

Mieux connaître le lens flare pour mieux l’éviter

Les aberrations optiques sont considérées dans le monde de la photographie comme des défauts. Parmi eux, le Lens Flare est considéré par certains, comme une imperfection qui peut être corrigée. Quel est donc ce halo...

Pourquoi tout bon photographe doit-il maîtriser l’hyperfocale ?

Dans de nombreux métiers, il existe des aspects techniques à maîtriser par le professionnel. En photographie par exemple, l’hyperfocale est une notion essentielle. En avez-vous déjà entendu parler ? Savez-vous pourquoi il est important...

Création de l’arrière-plan parfait : comment s’y prendre ?

L’on pense souvent que faire une belle photo est une affaire simple. Ce n’est pas toujours vrai. La photographie, dans son ensemble, est un art. Et comme tout art qui se respecte, elle requiert...

Avec quel matériel faire de la photo HDR ?

L’appareil utilisé, ou la qualité de l’image sont de petits points très importants à ne pas négliger en tant que chasseur d’images. Telle une passion, la photographie se doit d’être réalisée avec les meilleurs...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici