Permettant grandement de propulser les sites, l’hébergeur WordPress n’est toutefois pas à l’abri de piratage. Quels que soient le type de contenu et la taille de votre audience, vous êtes exposé à ce risque. Pour y faire face, il convient de prendre des mesures afin de le maintenir et le sécuriser.

Optez pour un mot de passe complexe

Pour sécuriser et maintenir le WordPress, vous devez éviter les mots de passe trop simples et faciles à deviner. À défaut de les générer automatiquement, vous devez utiliser un mot de passe complexe. Il doit donc combiner des chiffres, des lettres et des caractères spéciaux comme ^ et @. Toutefois, utiliser un mot de passe généré par WordPress ou un autre site est encore une meilleure idée.

Sauvegardez régulièrement tous les fichiers

Lorsque votre site est piraté ou a subi un bug, il est très utile de disposer d’une copie de vos fichiers. C’est pourquoi il est conseillé d’installer un plug-in afin d’assurer efficacement la sauvegarde de votre base de données. Une sauvegarde hebdomadaire est d’ailleurs à privilégier. Cela vous permettra de tout réintégrer avec facilité en cas de problème.

Ajoutez un plugin de sécurité

Pour veiller à la sécurité de votre site WordPress, il est aussi important d’installer un plug-in antivirus. Il agit exactement comme un antivirus installé sur un ordinateur. Vous pouvez par exemple opter pour WordFence. C’est l’un des meilleurs aujourd’hui, car il est fiable et sécurisé.

Changez l’adresse de connexion

Dans le but de sécuriser votre WordPress, il est également recommandé d’apporter une modification à l’adresse de connexion. En effet, lorsque vous ne modifiez pas, WordPress vous attribue une adresse par défaut. Cela facilite donc le piratage de votre site. Pour la modification, vous pouvez passer par la modification du fichier.htaccess ou utiliser l’extension Custom Login URL. La dernière alternative est à privilégier pour ceux qui ne maîtrisent pas le codage.

Mettez WordPress à jour régulièrement

De nouvelles versions de WordPress sont fréquemment mises en ligne. Non seulement elles offrent de meilleures fonctionnalités, mais elles permettent de pallier les failles sécuritaires des versions antérieures. Ainsi, en utilisant une version récente, vous êtes plus protégé des risques de piratages.

Pour finir, il n’est pas conseillé d’utiliser l’identifiant « admin », il est facile à deviner pour les pirates. Créer donc un autre utilisateur.

Si malgré toutes ces actions votre site web a été infecté, vous pouvez demander à des spécialistes tels que Walk The Line d’intervenir sur votre site web.