Une photographie hors du temps qui illustre la fonte de la banquise du Groenland

Cette photographie est bien tristement réelle. Ce cliché a été pris par le scientifique danois, Steffen Olsen, à la mi-juin. Il révèle malheureusement l’ampleur et la gravité de la fonte actuelle des glaces au Groenland. Le problème ne se situe pas au niveau de la fonte en elle-même mais plutôt dans sa date. Habituellement, on assiste à un tel phénomène plus tard dans l’été.

Comme on le voit dans la photographie, on voit un attelage de chiens de traineaux, presque en train de marcher sur l’eau. Cette dernière étant d’ailleurs d’une couleur bleu azur presque irréelle. Cette photo a été capturée dans le fjord d’Inglefield se situant au nord-ouest du Groenland.

La banquise sur laquelle se baladent les animaux est belle et bien recouverte d’eau, allant jusqu’à 40 à 50 centimètres de profondeur par endroits, comme a pu le préciser Steffen Olsen. Comme évoqué plus haut, cette fonte est d’une ampleur assez inédite, ce qui la rend particulièrement alarmante.

A noter que d’après les estimations de l’équipe de chercheurs qui travaillent quotidiennement avec lui, deux milliards de tonnes de glace auraient fondu en une journée. Comme il l’a indiqué « Les chasseurs et moi n’étions pas préparés à l’ampleur de la fonte ».

+3°C en cent ans

Le Groenland s’est réchauffé de 3°C en un siècle, ce qui a multiplié l’effet de fonte des glaces par 4 en à peine 10 ans, s’alignant sur une moyenne de 280 milliards de tonnes de glace qui disparaissent chaque année. Mais cela ne se limite pas à cette zone, l’ensemble de la calotte polaire est touchée avec pour principale cause le réchauffement climatique qui s’attaque de plus en plus profondément à l’inlandsis.